Publications

Le Soin est une attention particulière donnée aux patients, mais aussi à leurs proches, aux soignants, afin de contribuer à leur mieux être par la stimulation motrice et sensorielle. Par des études spécifiques, JAS cherche à évaluer les bénéfices du Jardin de Soin auprès des résidents et des soignants. La première observation a été réalisée sur le « Jardin des 4 saisons » à Auxonne (Bourgogne – 21) par une ergothérapeute dans le cadre d‘un master Handicap et Autonomie.

« Ma vision holistique de l’être humain spécifique à ma pratique d’ergothérapeute m’a amenée à m’intéresser aux Jardins de Soin. En effet, je suis convaincue que l’interaction d’un sujet avec ce type d’environnement naturel lui permet d’évoluer dans sa globalité, c’est-à-dire dans tous ses aspects bio-psycho-sociaux. J’ai donc cherché à préciser, par un travail concret, les conséquences positives ou non d’un Jardin de Soin et des activités relatives au Jardin de Soin sur les différentes capacités motrices, psychiques et sociales de la personne en situation de handicap d’origine neuropsychiatrique.
Mon mémoire de Master a centré ce questionnement par rapport à des personnes souffrant de troubles du spectre autistique (dits troubles envahissants du développement).»

Camille Chevalier,
ergothérapeute DE.
En savoir + : mémoire Master

 

« La stimulation des circuits sensoriels, des mouvements et de la mémoire est fondamentale pour comprendre l‘effet positif des thérapies cognitives en complément des stratégies thérapeutiques conventionnelles. »

Professeur Alain Calender,
Médecin des Hôpitaux de Lyon,
spécialisé en génétique des cancers et maladies neurologiques.
En savoir + : article réflexions biologiques